L’utilisation du hérisson dans la vie courante

Les épines du hérisson sont la principale caractéristique du hérisson. Depuis longtemps, les hommes ont su tirer profit de ce manteau épineux dans de nombreux domaines.

Les épines du hérisson

  • Utilisation pour le cardage des fibres textiles: les Romains faisaient sécher les peaux de hérissons bien à plat. Lorsque la partie épineuse  finissait de sécher et durcir, les piquants pointus servaient à peigner et à carder le lin et le chanvre. Ainsi, ils pouvaient démêler facilement les fibres pour qu’elles deviennent parallèle les unes au autres. Les Romains pouvaient donc commencer à les filer.
  • Au Moyen Age en Europe: cette peau séchée était utilisée comme brosse pour enlever les peluches des vêtements en laine.
  • Utilisation pour les animaux domestiques: Burton (1970) rapporte que certains cochers, jusqu’à la fin du 19ème siècle, avaient pour habitude d’attacher une peau de hérisson au timon de leur carriole. Cela avait pour but d’empêcher les chevaux de s’endormir. Sinon, ils se faisaient piquer sévèrement.
  • Angleterre, Doubs et Jura: jusqu’à une époque récente, les fermiers entouraient le museau d’un veau sevré avec une peau de hérisson afin que la mère refuse de se laisser téter à nouveau.
  • Lorsque la peau du hérisson est séchée, elle acquiert une rigidité importante, de même que ses piquants. Ainsi, elle pouvait empêcher les chapardeurs d’escalader les barrières de vergers. Les piquants étaient aussi efficaces que du fil de fer barbelé.
  • Utilisation pour des préparations scientifiques: les épines du hérisson ont servi jusqu’à la fin du 19ème siècle à fixer les muscles et les nerfs lors de dissections. Les épingles en métal utilisées à l’époque se détérioraient trop rapidement au contact des antiseptiques (Burton 1970, Burgaud 1996).

Utilisation des hérissons dans la vie de tous les jours

  • Météorologie: les croyances populaires veulent que le hérisson peu prévoir le changement de vent en fonction de l’orientation qu’il donne à son abris. Selon Pline, si le hérisson rentre rapidement dans son trou, alors qu’il est en plein champs, un changement de vent apparaîtra et un temps pluvieux s’ensuivra.
  • Destruction des nuisibles: les ancêtres achetaient des hérissons pour les mettre dans leur sous-sol afin qu’ils tuent les cafards. Malgré le confinement et un mode de vie bien loin de leur habitat naturel, ils vivaient longtemps. Ils avaient un régime alimentaire composé de morceaux de poulets et probablement de cafards.

Les vertus thérapeutiques du hérisson

Le hérisson était utilisé comme ingrédient dans de nombreuses potions diverses. Ces potions étaient préparées avec les différentes parties de son corps. Ces potions étaient censées soulager les maux des hommes. Les remèdes ainsi fabriqués servaient à résoudre :

  • Des problèmes capillaires et cutanés: l’utilisation de la partie postérieure du hérisson, brûlée et mélangée à de la résine, provoque la pousse du cheveu. De plus, on supposait que cela guérirait les maladies du cuir chevelu. La plupart des préparations utilisées pour contrer la calvitie comportait une partie essentielle du hérisson réduite à l’état de cendre, avec des ingrédients supplémentaires. Chez les Tziganes, c’est l’huile extraite de la graisse qui est considérée comme fortifiante pour les cheveux.
  • Des problèmes urinaires: les fumigations à base de chair de hérisson devaient traiter l’incontinence urinaire et la difficulté extrême d’uriner (strangurie).
  • D’autres maux: chez les Tziganes, la graisse et le sang sont utilisés pour prévenir le tétanos. En effet, le hérisson est très résistant à de multiples poisons et maladies. Ainsi les croyances pour traiter de nombreuses intoxications grâce à sa consommation en tout genre n’ont fait que susciter encore plus d’intérêt sur ses pouvoirs de guérison. On suggérait aussi à l’époque l’utilisation du hérisson pour guérir la lèpre mais cela reste un sujet en suspens. Le hérisson est tout de même sensible à cette maladie et pourrait être un sujet de recherche à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *