Reproduction du hérisson: l’accouplement chez les hérissons

Si tout le monde sait bien reconnaître l’animal, combien connaissent-ils sa vie amoureuse ? Souvent on prête très peu d’attention et d’intérêt à la reproduction du hérisson. Cependant, il est intéressant de se pencher sur la vie intime des hérissons car elle est plus compliquée qu’on ne l’imagine.

De plus, comme chez beaucoup d’autres espèces animales, le hérisson fait l’objet de croyances qui ne sont pas toujours vérifiées. L’une d’elles concerne l’accouplement. Nombreux sont ceux qui pensent que les hérissons s’accouplent face à face du fait de l’existence des piquants sur le dos des femelles. Mais ce n’est pas le cas.

Reproduction du hérisson: la pariade des hérissons

La pariade est un rassemblement d’animaux par couple, en prélude à l’accouplement sexuel. La pariade chez les hérissons est assez spectaculaire et bruyante : les deux partenaires se font face, le mâle tournant autour de la femelle qui tourne elle aussi pour faire face au mâle, lequel émet des soufflements aussi sonores que surprenants ! Il arrive parfois que plusieurs mâles peuvent tourner autour d’une même femelle.

La période de reproduction du hérisson et des pariades se situe entre mars et fin août. La gestation est de 5 à 6 semaines et les jeunes hérissons naissent donc entre mai et septembre.

La naissance des petits du hérisson

Les bébés hérissons arrivent au monde au nombre de 3 à 7. Lorsque la femelle hérisson met bas, les petits hérissons sont enveloppés dans une membrane recouvrant les piquants, lesquels sont mous et blancs. Ils seront remplacés plus tard par les piquants foncés habituels.

La femelle hérisson met bas dans un tas de feuilles, de compost ou n’importe quel endroit ombragé à forte végétation. Trois semaines après la naissance des bébés hérissons (aussi appelé choupisson ou hérissoneau), ils accompagnent leur mère au cours de ses virées nocturnes. Ces promenades nocturnes auront pour principal but de rechercher de la nourriture. Vers deux mois, les jeunes hérissons deviendront indépendants.

Malheureusement, l’hiver peut devenir une période fatale pour les hérissons, surtout lorsque c’est le premier durant lequel les bébés hérissons grandiront. Avec des ressources alimentaires faibles, une forte mortalité des jeunes est remarquée.

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Claude V. dit :

    Quels types de soins peut-on apporter à un hérisson ? Nous en avons trouvé un dans le fond de notre jardin, et mal en point selon nous, mais nous n’en sommes pas sûrs… Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *