La maison de repos pour les hérissons

le

Saint-Prix connu pour accueillir les hérissons a repris du service.

Le centre de relâché pour les hérissons

Saint-Prix situé dans le 95 est une ville de campagne qui accorde beaucoup d’importance à la préservation de l’environnement.

La mairie de Saint-Prix est depuis de nombreuses années impliquée dans la préservation de l’environnement. En effet, elle a été reconnue capitale de la biodiversité en 2010 par Natureparif pour ses actions en faveur de la transition énergétique.

Aujourd’hui le centre a repris du service et nos amis les hérissons sont de retour. Deux mâles et une femelle sont arrivés dans la maison de repos la semaine dernière, un troisième devrait arriver cette semaine.

C’est dans un espace de 1000 m2 aménagé que les hérissons vont être accueillis. Pour la plupart des hérissons, ceux-ci arrivent en mauvais état de santé. Grâce au Centre d’accueil de la Faune sauvage d’Alfort (CEDAF) dans le Val-de-Marne, les hérissons seront réhabitués à leur milieu naturel. Les bénévoles vont se relayer tour à tour pour nourrir, donner à boire et prendre soin des hérissons.

Une ville engagée pour la sauvegarde des hérissons

Depuis deux ans engagée pour la préservation de l’environnement, la ville organise l’opération « Sauvons nos hérissons » en partenariat avec le CEDAF. 1000 €/an de subvention sont versés à l’association mais cette somme reste dérisoire compte tenu de l’investissement des bénévoles. Selon le maire Jean-Pierre Enjalbert, depuis les débuts, 60 hérissons ont été réintroduits dans la nature, l’objectif aujourd’hui est de 50/an. Toujours selon le maire, 15 bénévoles ont déjà été formés avec la CEDAF.

L’objectif de la ville est de faire de ce centre, un centre de soins afin d’étendre son activité non plus pour la préservation des hérissons uniquement mais pour la faune sauvage en général.

Le partenariat Saint-Prix et Faune Alfort

La commune souhaite en effet prendre part à la protection de l’environnement ainsi qu’au bien-être des animaux sauvages. La commune compte mener des actions concrètes parmi lesquelles la remise en liberté d’animaux sauvages dont les hérissons, ainsi qu’une sensibilisation quant aux méthodes de prise en charge en rapport à la faune sauvage.

Rappel sur l’objet du partenariat

L’objet du partenariat est :

  • La prise en charge financière de la formation des bénévoles qui sera assurée par des professionnels de Faune Alfort afin d’assurer la prise en charge des animaux et leur remise en liberté,
  • La création d’un espace de 100 m2 à Saint-Prix pour l’accueil des animaux sauvages suites aux soins apportés.
  • 1000 € de subvention accordés à l’association Faune Alfort pour assurer la pérennité des actions entreprises par le CEDAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *