Définition du hérisson

Qu’est ce qu’un hérisson?

Reconnaissable grâce à son manteau de piquants bicolores, le hérisson ne pèse pas plus lourd qu’un paquet de farine, son poids variant selon les saisons. Sa tête est pointue avec un fin museau qui est très souvent plus foncée que le reste de son corps. Ses piquants bicolores peuvent varier entre deux et trois centimètres et ils ont pour principale objectif de protéger le petit animal au niveau du dos et des flancs. Chaque individu en possède plus de 5,000.

Afin de se protéger et de se défendre, son muscle dorsal lui permet de se mettre en boule pour dresser ses épines perpendiculairement à son corps et passer l’envie à d’éventuels prédateurs de l’attaquer.

Il possède aussi une petite queue très peu visible et quatre petites pattes dont les pieds sont dotés de 5 doigts.

Le hérisson est un mammifère insectivore qui appartient à la famille des érinacéidés (nom latin: Erinaceus Europaeus). Géographiquement, il est présent dans toute l’Europe, en Russie (espèce de hérisson à poitrine blanche) et dans quelques zones désertique.

Habitat du hérisson

Le hérisson arpente et s’installe très souvent dans les forêts, prairies, friches, jardins…  mais chaque individu s’approprie un territoire qui peut varier de 4 à 40 hectares, selon les ressources alimentaires disponibles.

Quand il cherche de la nourriture, il préfère les terrains découverts pour trouver les petits insectes plus facilement. Cependant, lorsque l’hiver arrive, le hérisson doit se protéger du froid. Ainsi, n’importe quel abris avec des buissons denses, des amas de feuilles ou encore un terrier de lapin est le bienvenu.

En effet, quand l’hiver s’annonce, le petit animal se prépare à subir les périodes de léthargie hivernale. Pendant ces périodes, la température de son corps s’abaisse progressivement pour atteindre celle de l’air ambiant. Ce qui lui permet de réduire considérablement son besoin en énergie. En somme, il passe son hiver à dormir, soit presque 5 mois à hiberner. L’animal ne possède pas de poils épais pour le protéger du froid, et se nourrit que d’insectes et de limaces absents pendant la période hivernale, donc le hérisson hiberne.

Afin de préparer au mieux cette longue période d’hibernation, il apporte un soin particulier à la construction de son nid, seule protection pour se protéger du froid et de l’humidité. Pour ce faire, il commence par former un tas de feuilles mortes qu’il transporte dans sa bouche. Il se place ensuite sous le tas et range les feuilles pour en former un igloo. Le hérisson n’utilise son nid qu’une seule fois.

Vous l’aurez deviné, le hérisson est une petite boule de piquants, mignonne et discrète. Mais qui malheureusement fait face à de nombreux prédateurs. Dans un prochain article, nous traiterons de la protection du hérisson.

A bientôt!

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Logi75 dit :

    Merci pour cet article. Je voulais savoir aussi si les bébés hérissons naissaient avec leurs épines? On lit tellement de choses à ce sujet que je commence à en douter…Bonne journée

    1. Blog la Reproduction du Hérisson dit :

      Merci pour votre commentaire. Nous vous invitons à lire les articles traitant de la reproduction du hérisson. Ou suivre ce lien qui parle entre autre de la naissance des bébés hérissons http://lareproductionduherisson.fr/cycle-reproduction-herissons/
      L’équipe de la Reproduction du Hérisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *