La comparaison entre Tangue et Hérisson

le

Le Tangue est un petit mammifère venant de Madagascar, c’est en quelque sorte le cousin du hérisson. Mais celui-ci diffère de ce dernier et voici donc pour commencer quelques caractéristiques principales du Tangue.

Le tangue : « le hérisson malgache »

Description physique :

Le Tangue ou tenrec (nom scientifique : tenrec ecaudatus) est un petit animal d’une longueur entre 25 à 40 cm. Il est généralement couvert de poils bruns et de piquants au niveau de sa nuque, ceux-ci peuvent se dresser aux besoins du petit mammifère. Son museau est quant à lui très long.

Comportement :

C’est habituellement en fin d’après-midi ou pendant la nuit qu’on verra le Tangue sortir. Il préfère passer la journée dans son terrier. Pendant la saison sèche, il a tendance à hiberner. Dans une situation dangereuse, il fera face à son adversaire en hérissant ses poils et ses piquants, ainsi qu’en émettant des sons aigus.

Régime alimentaire :

Fouillant le sol pour trouver sa nourriture, le Tangue se nourrit principalement de graines, d’insectes, de grenouilles et de mollusques.

Reproduction :

La période d’accouplement a lieu essentiellement d’octobre à novembre, les petits naissent en décembre-janvier. Leurs portées peuvent comporter entre 12 et 16 petits que la mère allaite durant une période de 20 – 25 jours. Le saviez-vous ? Le Tangue a dans son palmarès l’un des records de fécondité puisqu’une femelle peut mettre à bas jusqu’à 30 petits.

Répartition :

Le Tangue est originaire de Madagascar où il est endémique, il est assez commun de le trouver dans les forêts humides à l’Est du pays, de même que dans les forêts galeries à l’Ouest. Il est par contre absent des zones arides. On peut aussi en trouver aux Comores et il est également présent à la Réunion suite à son introduction par l’homme (sûrement dès le XIXème siècle), à l’île Maurice et aux Seychelles.

Le hérisson

Description physique :

Le hérisson (nom scientifique : Erinaceus europaeus) est un petit animal ayant un museau pointu, de petits yeux et mesure de 25 à 30 cm. Son pelage est raide et brunâtre et comporte pas moins de 5 000 piquants érectiles.

Comportement :

Le hérisson part chasser au crépuscule. Pendant la journée, il préfère se cacher sous une haie ou bien au pied des arbres en se recouvrant généralement de feuilles. L’hiver, il aura tendance à hiberner dans un petit nid qu’il a aménagé auparavant avec des mousses et des feuilles en tout genre. Lorsqu’il se sent en danger, le hérisson se roule en boule, couvert de piquants, il devient donc insaisissables pour ses prédateurs ou adversaires qui souhaitent l’attaquer.

Régime alimentaire :

Le hérisson cherche sa nourriture en fouillant le sol bruyamment qui, généralement se compose d’insectes, de mille-pattes, de limaces, d’escargots et de vers de terre. Il est tout à fait possible de le voir manger aussi des grenouilles, des fruits et des champignons. Il peut par ailleurs, s’attaquer aux serpents, comme par exemple, les vipères dont il ne craint pas le venin.

Reproduction :

C’est durant la saison estivale que le hérisson pourra s’accoupler. La période de gestation peut durer entre 5 et 6 semaines, les femelles donneront ensuite naissance à une portée de 4 à 7 jeunes. Les femelles peuvent donner naissance de plusieurs portées de bébés hérissons par an. Les mères ont pour habitude d’allaiter leurs petits pendant les trois premières semaines. Elles les protègent également dans un « nid » qu’elles recouvrent en principe avec des feuilles.

Répartition :

On peut retrouver facilement les différentes espèces d’hérissons partout en Europe.

Ce qui conclue la comparaison entre le Tangue et le Hérisson.
Vous pouvez trouver plus d’informations détaillées sur le hérisson avec nos autres articles sur le site,

A bientôt pour plus d’articles sur les hérissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *